La Halle des sports bouge encore
Conseil municipal du 16 novembre (3)

 

Une décision très technique, la « modification de l’état descriptif de division en volume de l’ensemble immobilier cadastré section AT166 et 167″ … »  remet sur le tapis l’affaire de la Halle des sports Colette Besson.

Cette affaire a empoisonné toute la mandature Le Bohellec. Elle a provoqué le départ des écologistes, écœuré finalement Philippe Vidal, fait toujours l’objet d’une enquête policière. Vous en avez la chronique ici (cliquez).

Pour faire vite : la Halle des sports (en face de la piscine Youri Gagarine) fait partie d’une opération complexe comprenant aussi un vaste ensemble d’habitations, Hello. L’opération était combinée, dès les tout-premiers jours, entre l’équipe Le Bohellec et le promoteur Demathieu et Bard. Mais l’insistance de Natalie Gandais à organiser un vrai appel d’offre a révélé qu’on pouvait obtenir 3 millions de plus au bénéfice de Villejuif en choisissant un autre promoteur, dont les services de la Ville jugeaient le projet techniquement supérieur, car il était de plein-pied, tandis que dans le projet de D&B, la Halle des sports était semi-enterrée.

Le soir du conseil, Natalie rappelle devant les conseillers municipaux (dont très peu étaient élus dans la mandature 2014-2020) que durant le mandat précédent, les conditions d’attribution de ce marché ont fait l’objet d’un signalement au procureur de la république et que l’enquête est toujours en cours. En effet, probablement grâce à une indiscrétion, le promoteur « gagnant » a surenchéri de 3 millions son offre, lui permettant dépasser d’un cheveu celle du promoteur concurent et ainsi d’emporter le marché.

Et par la suite, les tentatives de D&B pour récupérer les 3 millions que la mise en concurrence l’avait forcé à concéder à la Ville ont été récurrentes.

D’abord la tentative de rajouter en douce un étage supplémentaire (8 au lieu de 7), que nous avons repérée, contre laquelle nous avons formulé un recours qui a contraint le promoteur à supprimer l’étage supplémentaire.

Puis, en début de sa réalisation, le projet a du être encore modifié, en supprimant un niveau de sous-sol pour s’adapter à la nappe phréatique (et se rapprocher encore du projet du concurrent écarté…). En ce conseil municipal, le rapport très technique sur des « modifications de volumes » dans la copropriété formée par la Halle des sports et l’ensemble d’habitation Hello est justement une conséquence de cette adaptation du projet aux réalités physiques du terrain.

Et au début de ce mandat, nous avons encore eu le signe que le promoteur continue son offensive : le mois dernier dans la décision modificative (DM) nous avons dû accepter de lui payer une rallonge de 1,2 millions.

Nous ne voulons évidemment pas entraver la réalisation d’un équipement sportif attendu depuis des années par le collège Karl Marx et les clubs sportifs, mais dans ces circonstances le groupe écologiste préfère s’abstenir.

Les « nouveaux »  du conseil municipal écoutent avec intérêt cette longue histoire. F. Le Bohellec et ses amis se plongent dans leurs documents et leur smartphones et ne pipent mot. Le maire Pierre Garzon nous remercie pour l’explication de vote, et les nouveaux volumes de la copropriété sont adoptés avec notre abstention.

Alain Lipietz

***

 

Le compte-rendu du conseil municipal du 16 novembre est en plusieurs parties :

 

  1. Office public de l’habitat : il va falloir choisir
  2. Campus Grand Parc : un projet écologiste pour le XXIe siècle
  3. La Halle des sports bouge encore
  4. Urbanisme à Villejuif : plus de vert, plus de social 

 

 

 

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conseils municipaux

Le Conseil vote une belle charte de la construction… et la bafoue deux heures plus tard.

Publié le 21 mars 2021
Conseils municipaux

Un budget prudent… et ambitieux, écologiste et solidaire

Publié le 9 février 2021
Conseils municipaux

L’épineuse question du temps de travail des agents

Publié le 5 février 2021
Conseils municipaux

Montée de l’endettement : la droite se réfugie dans la « vérité alternative »

Publié le 4 février 2021
Conseils municipaux

La décharge sauvage des Hautes Bruyères au point mort

Publié le 3 février 2021
Conseils municipaux

Débats sur la 5G et sur le Règlement intérieur

Publié le 31 janvier 2021