Bilan « Environnement » à mi-mandat : doit mieux faire

Le second sondage Ifop sur la satisfaction des Villejuifois vis-à-vis de leur municipalité « à mi-mandat » témoigne d’une large satisfaction, et surtout d’une satisfaction croissante par rapport au premier sondage. Seule ombre au tableau : la question relative à l’environnement témoigne d’une satisfaction qui reste majoritaire, mais… 20% au-dessous des autres chapitres de l’action municipale. Sont néanmoins plébiscités les « cours oasis » dans les écoles, contre lesquelles Mme Esclangon (élue sur la liste du maire précédent) a demandé un moratoire !

La population villejuifoise semble, comme dans toute la France, en avance sur la prise de conscience des élus et des services sur le front de la transition écologique. Et pour nous, association Villejuif-Écologie, c’est un crêve-cœur…

Vérifions d’abord où l’on en est par rapport aux engagements de campagne, dans le tableau ci-dessous (la colonne de gauche est la page 2 du programme distribué lors de la campagne municipale de 2020.)  

Cliquez ici : Bilan transition écologique mi-2023

On constate qu’en effet, sur un demi-mandat, des engagements ont été tenus ou sont en voie de l’être, mais on est encore très loin d’avoir réalisé le programme présenté il y a 3 ans et qui avait séduit électrices et électeurs.  D’où vient ce retard ?

Les choses avaient pourtant bien commencé et, comme on le voit, ces actions furent engagées surtout en début de mandat. Mais en juin 2022 Monsieur le maire Pierre Garzon a décidé, sans notre accord et en dépit de l’accord de fusion, dans l’entre-2-tours :

  • De priver Natalie Gandais de toutes ses délégations relatives à la transition écologique à l’exception de la Nature en ville, sur laquelle elle avait déjà perdu des arbitrages importants (coulée verte par Aragon-Centre ville, nombres d’arbres à planter…)
  • De priver Carel Assogba de son poste de maire-adjoint (sans compensation pour notre groupe municipal) et de sa délégation « Éducation à la transition écologique ». (Un an plus tard Carel a récupéré un poste de délégué à la sortie du Sedif, il supplée également Natalie à la Nature en ville).

L’argument du maire était : « Ces questions sont si importantes que je les prends directement en charge ». Nous ne doutons pas de sa bonne volonté. Mais, problème : les journées n’ont que 24 heures. Ne se déchargeant d’aucune autre responsabilité, Pierre Garzon ne pouvait assumer le travail de deux autres personnes.

D’ailleurs peu après Natalie Gandais fut elle-même arrêtée médicalement pour « burn-out » (https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206251 ), et l’est toujours à la date présente. Notre groupe d’élus s’est réparti provisoirement ses responsabilités.

Il est d’ailleurs significatif que les dossiers qui avancent encore le plus vite dans le domaine de la transition écologique (plan vélo, chauffage urbain) sont ceux dont les responsables élus n’ont pas changé de poste en Juin 2022. C’est tout-à-fait normal. Un poste demande une accumulation de connaissances nouvelles dans le domaine dont l’élu.e a la charge, et qui était rarement son engagement antérieur (dans les deux cas qui nous concernent cette expérience existait d’ailleurs, à titre d’élu, associative, ou professionnelle). Un remaniement annule un bagage de connaissances des dossiers, et tout est à recommencer pour la nouvelle personne en charge.

Coté services, mêmes problèmes. Entre autres départs et dépressions : le cas de la directrice de l’environnement, ingénieure en chef de la fonction publique territoriale et fort appréciée quand elle occupait ce poste dans la Communauté d’agglomération du Val-de-Bièvre (découverte de la Bièvre, création de la Maison de l’environnement…) Elle mit en œuvre aussi bien les cours-oasis que le lancement des travaux d’étude sur le Bd Chastenet de Géry. Mais elle aussi fut victime de souffrance psycho-sociale au travail et, suite à sa rétrogradation au poste de « chef de chantier du bureau d’étude », elle fut également médicalement arrêtée et aussitôt… embauchée comme Directrice Générale Adjointe à Arcueil.

Avec tous nos remerciements pour son travail accompli au bénéfice des Villejuifois.es, nous lui adressons tous nos vœux de bonheur et de réussite dans ses nouvelles fonctions, au service de la transition écologique.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Élections

L’écologie et la gauche en très bonne posture dans la circonscription de Villejuif !

Publié le 13 juin 2022
Conseils municipaux

L’affaire des 1607 heures.

Publié le 6 juin 2022
Évènements

Fête de la Nature : La Grande Ourse à l’honneur

Publié le 20 mai 2022
Conseils municipaux

Nouvelle déconvenue pour l’écologie

Publié le 17 mai 2022
Conseils municipaux

Solidarité Ukraine

Publié le 23 mars 2022
Conseils municipaux

Rattrapage : les conseils municipaux de Villejuif

Publié le 17 février 2022