Remaniement à Villejuif : au détriment des écologistes et des socialistes.
Conseil municipal du 29 juin 2022 (1)

 

Vous l’avez peut-être appris à l’avance par 94-citoyens : le maire communiste Pierre Garzon a décidé de remanier profondément les fonctions (appelées « délégations ») au sein du conseil municipal, débarquant quatre maires-adjoints : un Villejuif-Écologie, un PS (mais une déléguée devient adjointe) , deux communistes (dont l’une reste déléguée) , et promouvant un communiste. Par ailleurs, il décharge Natalie Gandais, présidente de notre groupe et première des adjointes non communistes, des délégations « Transition écologique » et « Zero déchet ». Il écarte aussi Alain Weber, président du groupe Réinventons Villejuif (socialiste), de la délégation Logement  qui était le « totem » de cette liste lors des négociations de fusion. Vous trouverez ici les nouvelles délégations : deux ans d’expériences ont été perdus pour la plupart des membres de l’exécutif, qui vont devoir réapprendre leur métier, et les habitants vont devoir réapprendre « qui fait quoi ». Mais ce sont les changements de maires-adjoints qui nécessitent un vote en conseil.

Nous reviendrons sur le déroulé de ce conseil, mais nous donnons immédiatement notre réaction, exprimée par notre présidente de groupe.

Le discours de Natalie Gandais

Monsieur le Maire, mesdames et messieurs les conseillers municipaux, mesdames et messieurs les Villejuifois,

En 2020, nous avons gagné ensemble les élections municipales. Avant de fusionner nos trois listes, entre les deux tours, nous avions discuté de la manière dont seraient partagées les responsabilités, et nous étions tombés d’accord sur une répartition proportionnelle aux suffrages que les Villejuifois avaient accordé au premier tour à chacune de nos trois listes. Les délégations que vous nous aviez confiées avaient fait l’objet de discussions et le groupe écologiste se voyait naturellement confier la transition écologique et l’éducation à la transition écologique.

En deux ans, le groupe Villejuif écologie a agi du mieux possible pour respecter les engagements d’un programme de mandature que nous avons décidé collectivement, engageant la rénovation des parcs et le schéma directeur des espaces verts, votant parfois « contre » des projets que nous paraissaient s’écarter de nos engagements collectifs, en particulier s’agissant du respect de la nature et de la biodiversité, du nécessaire équilibre entre « construire pour loger la population » et « offrir à chaque Villejuifois 10m2 d’espace vert » au sens de l’Organisation mondiale de la santé, ainsi que nous l’avons voté dès la première séance de notre conseil municipal, pour les protéger des effets du réchauffement climatique et pour les protéger, dans leur santé, de la surconcentration urbaine, pour protéger les plus fragiles et les plus modestes d’avoir à vivre nombreux dans des logements parfois exigus ou mal isolés.

La vie politique est ainsi faite que des mouvements ont eu lieu, une conseillère déléguée quittant notre groupe, une autre le rejoignant.

Aujourd’hui, après des discussions que vous avez menées, vous nous proposez de remanier l’exécutif en profondeur.

Si plusieurs élus de notre groupe sont satisfaits des nouvelles délégations qui leur sont confiées, d’autres ne le sont pas. Nous déplorons particulièrement que la délégation « éducation à la transition écologique » n’existe plus, et que la délégation à la « transition écologique » nous soit retirée.

Et puis, la répartition des responsabilités au sein de l’exécutif (les adjoints) ne respecte plus la proportionnalité des suffrages des Villejuifois en 2020. Cette répartition proportionnelle nous attribuait 4 maire-adjoints, votre nouvelle organisation ne nous en accorde plus que 3. Nous considérons donc que ce nouvel exécutif ne respecte pas les votes des habitants.

L’union est un combat. Dans les circonstances les plus graves pour la paix dans le monde, pour la sécurité alimentaire, pour l’approvisionnement en énergie et en matières premières, alors que les effets du changement climatique se font dramatiquement sentir, les partis écologistes et de gauche ont su se rapprocher pour former une coalition à l’occasion des élections législatives, et les nouveaux députés sauront, n’en doutons pas, prendre leurs responsabilités à l’Assemblée nationale.

Dans ce même esprit de responsabilité, nous n’allons pas nous opposer au remaniement que vous proposez. Mais pour respecter les Villejuifois qui nous ont élus ensemble, nous ne pouvons pas non plus l’approuver. C’est pourquoi nous allons nous abstenir, c’est-à-dire mettre un bulletin blanc dans l’enveloppe jaune.

Naturellement, nous souhaitons le meilleur avenir possible à notre majorité, et nous espérons que le nouvel exécutif sera efficace pour réaliser nos engagements de programme, chacune et chacun de nous s’y efforcera.

 

Les autres réactions

 

Alain Weber, prenant à son tour la parole, décrit lui aussi le dépit des socialistes, mais annonce que par « esprit de responsabilité », ils et elles voteront « Pour ».

Dalila Bakour, la maire-adjointe à la santé, secteur qui n’a pas particulièrement démérité, qui avait renoncé à sa recherche d’emploi pour faire la campagne de la liste communiste dans la cité Duclos et qui perd son poste de maire-adjointe sans aucune autre affectation, annonce qu’elle quitte son groupe et le  PCF.

La droite, en la personne de M. Bounegta (conseiller régional LR qui, candidat aux législatives, vient de récolter 3,7 %) intervient pour nous sommer de quitter la majorité. Ce qui est contraire à notre décision.

On passe aux votes. Le maire annonce que, le vote étant secret, ceux qui détiennent le pouvoir d’un ou une absente ne peuvent voter pour eux (nous ne savons pas d’où vient cette règle). Il y a deux absents chez nous, représentés : nous n’avons que 5 voix. Les élues de droite demande comment voter « contre » et en l’absence de réponse écrivent « contre » sur une feuille blanche, nous mettons un bulletin blanc.

 

Résultat : 9 votes blancs, soit 4 de plus que les nôtres. Le maire explique que les bulletins marqués « contre » sont en fait des « nuls ».

 

Un peu plus tard dans le débat, la première adjointe (groupe communiste) nous explique que « l’écologie doit évoluer » et, dans un discours proche du discours du PCF des anciens mandats (Cosnier, Cordillot), que l’écologie consiste désormais à densifier Villejuif.

 

Nous sommes en 2022. Le Giec annonce qu’il nous reste 3 ans pour éviter un réchauffement de 1,5° et les géographes urbains expliquent que l’adaptation la plus urgente au réchauffement et aux canicules consiste à aérer et ombrager les villes…

Alain Lipietz

***

Le compte-rendu du Conseil municipal du 29 juin 2022 est en plusieurs parties :

  1. Remaniement à Villejuif : au détriment des écologistes et des socialistes.
  2. Mme Tran To Nga élue citoyenne d’honneur de Villejuif
  3. Le budget 2021 était-il insincère ?
  4. Qu’allons-nous faire de tant d’argent ? Budget et PLU.
  5. À SUIVRE…

    3 commentaires

  1. Vous aurez fait ce que vous pouviez pour cette ville qui a si mal voté. Laissez la à son béton PCF … Ailleurs l’herbe est plus verte.

  2. Non, Corinne. Nous avons été élu.es sur un programme et un accord d’union, approuvé par les Villejuifois. En gros : face à la crise écologique, « moins de béton , plus de vert ». Nous avons le devoir de le défendre, ici et maintenant, pour celles et ceux qui habitent Villejuif et y habiterons demain.

  3. La nouvelle répartition des délégations du maire aux autres conseillers municipaux est mise à jour ici : https://www.villejuif.fr/195/vos-elus.htm.
    Si elle précise que le maire ne délègue plus la transition écologique, jusqu’ici attribuée à la présidente du groupe Villejuif-Écologie, on constate que celle-ci perd également la compétence « zéro déchet » (alors qu’elle a été tres active dans la mise en place des composteurs en ville et dans les parcs, et dans la négociation avec le Grand Orly et le Syctom pour la transformation des biodéchets en biogaz). On ne voit pas à qui cette délégation est ré-attribuée, pas plus que celle de Carel Assogba : l’éducation à la transition écologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Non classé

Qu’allons-nous faire de tant d’argent ? Budget et PLU.

Publié le 10 juillet 2022
Non classé

Le budget 2021 était-il insincère ?

Publié le 10 juillet 2022
Non classé

Marche blanche pour Zinedine

Publié le 7 juillet 2022
Non classé

Mme Tran To Nga élue citoyenne d’honneur de Villejuif

Publié le 5 juillet 2022
Évènements

Comment l’ancien maire a laissé Villejuif sur la paille

Publié le 13 août 2020