Mme Tran To Nga élue citoyenne d’honneur de Villejuif
Conseil municipal du 29 juin (2)

 

Ce conseil du 29 juin, ce n’était pas que le remaniement ! Beaucoup d’autres sujets unanimes, cette fois, pour la majorité. Comme d’habitude, on a commencé par une « heure citoyenne », témoignages d’associations et de particuliers, pour préparer les débat s à venir, ce soir-là : le nouveau Plan éducatif de territoire (on y reviendra dans un prochain article). Puis la séance est ouverte.

L’appel permet de comprendre un peu mieux ce qui se passe à droite. La liste unitaire « Villejuif rassemblée » (sic) de l’ancien maire F. Le Bohellec a éclaté en 4, et plusieurs élu.es, dont lui, ont démissionné. Ce soir on enregistre la résurrection miraculeuse de son groupe, de 3 personnes, autour de M. Bounegta, avec l’arrivée de remplaçants : M. Ramos et M. Mille. Devant eux, le groupe de Mme Esclangon, 3 personnes présentes. Puis le groupe de Mme Ouchard, 1 présent sur 3 . Enfin le groupe de 2 (tous deux absents) de Marc Badel.

Après le vote du PEDT, la minute d’émotion : Mme Tran, en sa présence, est faite citoyenne d’honneur de Villejuif !

Beaucoup de Villejuifois.es connaissent cette jolie petite dame de 80 ans aujourd’hui, fille d’une dirigeante du mouvement de libération du Sud-Vietnam. Elle vient souvent aux fêtes de solidarité de Villejuif, partenaire d’une ville du Vietnam (nous coopérons à la construction d’établissements de soin), ou en d’autres occasions associatives, nous présenter son livre Ma terre empoisonnée. C’est un témoignage passionnant sur la vie dans la résistance, en ville ou au long de la piste Ho-Chi-Minh, avec le récit stupéfiant de la découverte du cadavre de sa mère… grâce à un chamane, fonctionnaire du « Bureau des forces naturelles » du gouvernement marxiste de Hanoï !

 

Mais c’est surtout sur cette piste qu’elle est victime d’un bombardement à « l’agent orange », un défoliant produit par Monsanto et une quinzaine de firmes, dont les B-52 américains ont arrosé le Vietnam, le Laos et le Cambodge (je l’ai retrouvé en Colombie, quand je présidais la délégation du Parlement européen pour la Communauté andine, avec les mêmes résultats sanitaires désastreux). C’est devnu le combat de sa vie, comme elle l’explique de façon émouvante. Non seulement ça l’a rendue malade, mais cette malédiction à provoqué le handicap et le décès de ses enfants. Aujourd’hui on estime à 7 millions le nombre des victimes, jusqu’à la troisième génération (petits enfants de victimes directement intoxiqués et qui naissent encore avec des déficiences)!

                         

 

Comme elle a la nationalité française et est victime directe au Vietnam, elle s’est laissée convaincre par l’avocat William Bourdon et son équipe (qui poursuivent bénévolement ce crime écologique) qu’elle était la seule à pouvoir porter plainte en France, en fait au tribunal d’Evry… qui vient de se proclamer incompétent ! L’affaire est en appel (voir l’article détaillé du Monde.) Seuls les vétérans américains eux-aussi victimes ont été indemnisés par Monsanto.

 

Après une présentation biographique de Guillaume du Souich, Natalie Gandais intervient au nom de notre groupe, et plus personnellement :

 

« Chère Tran To Nga,

C’est un très grand honneur pour les Villejuifois que vous ayez accepté d’être nommée citoyenne d’honneur de notre ville. J’ai eu la chance de vous rencontrer à deux reprises quand vous êtes venue présenter votre livre Ma terre empoisonnée, dans lequel vous décrivez comment vous avez été victime de l’agnat orange, et l’origine de votre combat contre Monsanto, ce combat extrêmement courageux que vous menez, telle David contre le géant Goliath.

Ce livre c’est aussi l’évocation de la folie humaine, la folie de la guerre, le drame terrible infligé au peuple vietnamien. Cette guerre, ces deux guerres du Vietnam, je les ai connues dans mon enfance, puisque ma grand-mère, vietnamienne, était toujours inquiète pour sa famille avec qui elle correspondait régulièrement. Un de mes cousins est mort du cancer juste à la fin de la guerre, après le contact de l’agent orange.


Aujourd’hui, d’autres horreurs sont à nos portes. Quand la guerre a été déclenchée en Ukraine, devant l’immense mouvement de solidarité en Europe, plusieurs se sont indignés « Mais pourquoi pas une telle solidarité pour le Soudan, les guerres en Afrique, au Moyen Orient? ». Je crois que selon nos racines, nos origines, nous sommes bouleversés par une guerre plutôt qu’une autre. « Mes » guerres, ce sont les deux guerres du Vietnam.

Chère Tran To Nga, je voulais simplement vous témoigner de mon immense admiration pour votre force et votre détermination. Votre belle personne est l’honneur du genre humain. »

Remerciements et témoignage de Mme Tran. On passe au vote. Unanimité.

Alain Lipietz

***

Le compte-rendu du Conseil municipal du 29 juin 2022 est en plusieurs parties :

  1. Remaniement à Villejuif : au détriment des écologistes et des socialistes.
  2. Mme Tran To Nga élue citoyenne d’honneur de Villejuif
  3. Le budget 2021 était-il insincère ?
  4. Qu’allons-nous faire de tant d’argent ? Budget et PLU.
  5. À SUIVRE…

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Non classé

Qu’allons-nous faire de tant d’argent ? Budget et PLU.

Publié le 10 juillet 2022
Non classé

Le budget 2021 était-il insincère ?

Publié le 10 juillet 2022
Non classé

Marche blanche pour Zinedine

Publié le 7 juillet 2022
Non classé

Remaniement à Villejuif : au détriment des écologistes et des socialistes.

Publié le 3 juillet 2022
Évènements

Comment l’ancien maire a laissé Villejuif sur la paille

Publié le 13 août 2020