Tous ensemble pour Villejuif : la liste !

 

 

Le rassemblement des listes de gauche, écologistes et citoyennes s’est réalisé paisiblement, comme convenu dès avant le 15 mars, à la proportionnelle ordonnée (« règle d’Hondt »). Seule modification : les 3 têtes de listes ont été placées en tête, dans l’ordre du 15 mars, le reste inchangé (la « règle d’Hondt » fixe telle liste à telle place, la parité fixe le sexe du ou de la  candidate).

 

Donc, pour la 4 premières places :

 

  1. Pierre Garzon, liste Ensemble pour Villejuif, PCF
  2. Natalie Gandais, liste Villejuif-Écologie, EÉLV
  3. Alain Weber, liste réinventons Villejuif, PS
  4. Sophie Taillé-Polian, liste Ensemble pour Villejuif, Génération.s

 

Ensuite :

 

Compte tenu des résultats du premier tour, le candidat de la droite, maire sortant, F. le Bohellec, qui a obtenu moins de 43 %, aura beaucoup de mal à rattraper son retard.

Outre les trois listes qui fusionnent, deux listes de gauche n’ont pas dépassé la barre des 5% : Lutte ouvrière et Décidons Villejuif (Elisabeth Arend). Cette dernière soutient activement la campagne. Le total des 5 listes de gauche et écologistes au 15 mars, qui devraient se reporter sur la liste conduite par Pierre Garzon, est proche de 52%.

 

 

Par ailleurs la candidate de La République en Marche, Léonor Brucker (5,3%) ne donne pas de consigne de vote, mais nombre de ses électeurs et plusieurs de ses candidats annoncent déjà sur les réseaux sociaux qu’elles et ils voteront Pierre Garzon pour chasser F. le Bohellec.

C’est plié, alors ? Non, car F. le Bohellec a utilisé tous les moyens dont il dispose encore par la mairie pour faire campagne, sans jamais respecter le confinement, contrairement aux candidats de gauche et des écologistes, qui ne sortaient que pour leurs activités humanitaires d’aide aux habitants menacés par la faim et que le maire sortant abandonnait.

 

On peut donc supposer une élection « sur le fil » : chacune, chacun doit se sentir mobilisé, aller voter, faire voter ou récupérer des procurations (on a droit à deux par personne).

 

Si la liste Pierre Garzon l’emporte d’une courte tête, elle aura 33 conseillers municipaux. Seront issues ou issus de la lite Villejuif-Écologie :

 

Natalie Gandais

Alain Lipietz

Mostefa Sofi

Carel Assogba

Bianca Brianza

Thierry Duboc

Mariama André

Plus : Manon Besnard, s’il y a du vent dans nos voiles…

Plus loin : Kissito Bala, et Corinne Bergeron (du Parti animaliste)

 

Le 15 mars, les électrices et électeurs qui avaient voté écologiste aux élections européennes se sont massivement abstenus en France (près de 60 %) et notamment à Villejuif : près de la moitié. En effet, il s’agit souvent de jeunes parents particulièrement bien informés et conscients de la gravité de la menace du Coronavirus. Cette menace se dissipe, sans doute provisoirement. Les risques seront à notre avis très faibles le 28 juin. Nous espérons un retour aux urnes massif de cet électorat écologiste.

Faites élire Manon Besnard !!

 

 

    Un commentaire

  1. Je serai avec Robert et nos deux procurations fidèles à notre liste. Je suis confiante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Évènements

Grande percée pour l’écologie en banlieue sud : le tramway T9

Publié le 11 avril 2021
Évènements

Tous ensemble face au virus !

Publié le 27 mars 2021
Évènements

De l’amiante dans la décharge sauvage de La Redoute ! Natalie Gandais répond à l’État

Publié le 10 mars 2021
Évènements

Surprisette : l’élection municipale de Villejuif validée par le Tribunal

Publié le 5 mars 2021
Évènements

Pour le gouvernement, La Redoute doit rester une décharge publique !

Publié le 2 mars 2021
Conseils municipaux

Montée de l’endettement : la droite se réfugie dans la « vérité alternative »

Publié le 4 février 2021