À Villejuif, le covid, c’est sérieux !

Comme lors de la première vague, le Val-de-Marne est déjà particulièrement touché par le retour de la circulation du coronavirus. Les conséquences se font déjà sentir à Villejuif. Mais on peut encore éviter le reconfinement général. Donc, cette fois, on applique les mesures barrières et surtout on porte un masque !

 

Le Val de Marne est le 3e département en métropole le plus endeuillé par l’épidémie, après le Haut-Rhin et le territoire de Belfort : 1231 morts, soit 875 morts par million d’habitants au 1er septembre. Par comparaison, le pays le plus frappé dans le monde, le Pérou, déplore 905 morts par million. Sur l’ensemble de France, 13e pays le plus endeuillé (et désormais dépassé par tous les pays dont les gouvernements ont commencé par nier le problème, et parfois continuent : Royaume-Uni, USA, Brésil, Suède), on ne déplore « que » 458 morts par million.

(Rappelons qu’il s’agit des personnes « officiellement mortes du Covid », en institutions. En Seine-Saint-Denis, département moins bien pourvu en hopitaux, il est probable que plus d’habitants sont morts chez eux du Covid, sans qu’on le sache.)

Les tests actuels sont inquiétants : le Val de Marne, avec 6,6 cas positifs sur 100 personnes testées la semaine du 17 aout, soit deux fois la moyenne nationale, est le premier département de France le plus touché, devant les Bouches-du-Rhone, les Alpes-Maritimes et Paris.

Villejuif-Écologie a été particulièrement attentive à mettre en garde les habitants. Rassemblant toutes les données au moment de la première vague de l’épidémie, nous avons constaté que les victimes valdemarnaises se concentraient dans le triangle Kremlin-Bicêtre / Villejuif /Vitry. Nous avons avancé plusieurs hypothèses pour ces tristes records :

  • La présence de nombreux hopitaux, qui nous permettent d’être particulièrement bien soignés, mais dont les personnels, qui habitent majoritairement dans le même triangle, ont payé un lourd tribut pour leur dévouement professionnel. Ce sera sans doute encore le cas si survient la seconde vague.
  • La proximité des possibles « patients zéro » en janvier dernier (Orly, la Chinatown du XIIIe). Ces évènements ne risquent guère de se produire.
  • Les imprudences de certaines autorités locales, comme l’ancien maire de Villejuif qui a maintenu un gala de boxe quelques jours avant le confinement, malgré l’avis de son propre adjoint à la santé.

Aujourd’hui, nous ne commettrons plus ce dernier type d’imprudences. Le cas vient d’ailleurs de se présenter. Le match de Volley entre notre équipe féminine d’élite et celle de Sens vient d’être annulé pour cause de Covid chez une de nos joueuses, à qui nous souhaitons un prompt rétablissement.

Donc prudence, prudence ! Cette fois nous respecterons les gestes-barrières, cette fois  nous pouvons nous procurer des masques.

 

Le gouvernement n’ose plus prétendre, criminellement, que « ça ne sert à rien de porter un masque» pour camoufler le fait qu’il avait détruit les stocks stratégiques de masques. Certains nous disent pourtant : « C’est pas si grave, la seconde vague, regardez , on a beaucoup de nouveaux cas mais pas beaucoup de nouveaux morts. »

Il est possible que la deuxième vague soit moins virulente. Il est possible que, beaucoup d’anciens étant morts en mars-avril, la seconde vague frappe particulièrement les jeunes adultes, qui résistent mieux. Il est probable qu’on sait désormais mieux soigner les cas difficiles. Il est possible qu’on ait un vaccin en janvier prochain.

Mais ne crions pas victoire trop vite. On dépiste de plus en plus, ce qu’on ne faisait pas l’hiver dernier, donc on a beaucoup de cas « visibles » ! Mais le nombre de cas positifs chez les personnes testées monte de jour en jour. Il est donc possible que nous soyons dans la même situation que début février, où on comptait les morts un par un, mais où le coronavirus circulait déjà, avant l’explosion, fin-mars.

(Chiffres et graphiques sont tirés de la rubrique du journal Le Monde, quotidiennement remise à jour. On trouve également un baromètre plein de données en graphiques sur la région Ile de France, permettant de comparer les départements sur 94-Citoyens).

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Évènements

Grande percée pour l’écologie en banlieue sud : le tramway T9

Publié le 11 avril 2021
Évènements

Tous ensemble face au virus !

Publié le 27 mars 2021
Évènements

De l’amiante dans la décharge sauvage de La Redoute ! Natalie Gandais répond à l’État

Publié le 10 mars 2021
Évènements

Surprisette : l’élection municipale de Villejuif validée par le Tribunal

Publié le 5 mars 2021
Évènements

Pour le gouvernement, La Redoute doit rester une décharge publique !

Publié le 2 mars 2021
Conseils municipaux

Montée de l’endettement : la droite se réfugie dans la « vérité alternative »

Publié le 4 février 2021